Mon avis sur les thermomètres frontaux

Mon avis sur les thermomètres frontaux

mon thermometre frontal

Un thermomètre, je ne peux m’en passer. Personne d’ailleurs ne le pourrait. Auparavant, les prototypes à mercure étaient les plus prisés bien que très personnellement je n’ai commencé à m’intéresser à cet objet qu’après ma première grossesse. Dans le temps, j’avais commencé avec un modèle rectal sur conseil de mon entourage. Aujourd’hui, j’utilise un modèle frontal plutôt rapide. Étant donné que j’ai eu à en utiliser pas mal ces dernières années je vous donne mon avis, résultats de mes expériences avec ces tout petits objets qui nous simplifient la vie.

À mes débuts… le thermomètre rectal

Lorsque j’ai eu mon premier enfant, c’est le thermomètre rectal qui m’a été conseillé par ma mère. Bien évidemment, manquant d’expérience je ne pouvais que suivre. J’avoue que les résultats lors des différentes prises ont toujours été très nets, plutôt fiables.

Pour la prise, il a fallu à chaque fois mettre mon bout de choux sur le dos, légèrement lui écarter les jambes, lubrifier puis introduire l’embout à un centimètre environ dans l’anus. Les conseils donnés, je les ai appliqués très rigoureusement et Dieu merci, les prises se sont toujours très bien passées. Je me suis toujours fiée au résultat affiché, toujours très précis. Cependant, la manœuvre est très inconfortable. J’ai alors commencé par moins l’apprécier au fil du temps. C’est pourquoi, pour mon deuxième bébé, j’ai opté pour un thermomètre frontal. Voir cette étude de marché sur les thermomètres frontaux.

Le thermomètre frontal

Ils sont au nombre de deux : les thermomètres frontaux infrarouges et ceux à cristaux en forme de bandelette. J’ai essayé les deux, ils se valent à peu près. Bien évidemment, la première question que je me suis posée a été de savoir s’il serait autant précis que celui rectal. J’avoue que ce n’est pas pareil, vu qu’entre plusieurs prises de températures les résultats diffèrent à chaque fois, mais très légèrement. Ainsi, je peux obtenir 37,9 – 37,6 – 37,8 dans un intervalle de prise de 15 secondes entre chaque mesure. Cette page pour apprendre à bien utiliser votre thermomètre frontal. Bien sûr, cela n’est pas mal, puisque désormais je sais dans quelle fourchette se trouve la température de mon bébé.

En termes de qualité donc, il s’agit d’un thermomètre performant, bien que n’égalant pas les modèles rectaux. Ces derniers par contre nécessitent que l’enfant soit déshabillé à chaque prise. De même, l’intrusion n’est pas pour plaire et sans risque, une blessure pouvant arriver au moindre mouvement.

Les thermomètres frontaux sont pour ainsi dire les meilleurs en termes de confort d’utilisation. Aujourd’hui, j’utilise un modèle à infrarouge et j’avoue qu’il me satisfait au quotidien. Placé à juste 2 cm, la température est connue et j’avise simplement en conséquence.

En termes de rapidité également, je suis très contente de mon acquisition. En juste quelques secondes, la valeur est affichée à laquelle j’ajoute simplement 0,3 ° pour un résultat fixe.

Le modèle que j’utilise aujourd’hui est le thermomètre frontal à infrarouge SVMUU, plutôt facile à utiliser. Finalement, c’est toute la famille qui en profite. Il existe bien évidemment d’autres modèles tout autant performants comme le thermomètre frontal infrarouge SIMBR, le thermomètre sans contact NTF3000 de Braun, ou encore le thermomètre frontal infrarouge de Vigorun. 

Sportif

You must be logged in to post a comment